CALFORM® PLUS 4 X 350 ML Suspension orale vache laitière

49.00  TTC- 40.83 HT

Suspension orale concentrée en énergie, calcium et magnésium pour vaches laitières.

Description

Complément concentré en calcium et magnésium buvable, calform plus pour vache au vêlage.

Concentré en énergie pour la réduction du risque de cétose.

Flacon de 350 ml : 170 g de calcium sous forme de formiate (soit 50 g d’élément calcium), rapidement assimilable : 2,6 g de nitrate de magnésium.

Energie 3 Mj métabolisable.

La fièvre de lait dans sa forme classique apparaît dans les 48 heures qui suivent le vêlage.

Dans un premier temps, la vache présente une diminution de l’appétit et de la prise de boisson, ce qui conduit à un arrêt de la rumination.

Elle a des difficultés à se relever ou à tenir debout.

Puis elle se couche, sa fréquence cardiaque augmente alors que sa température diminue (le terme de « fièvre » est donc inadapté).

Si aucun traitement n’est rapidement mis en place, la vache tombe dans le coma et meurt en moins de 24 heures.

Il existe également une forme atténuée, généralement plus tardive, quelquefois appelée « parésie vitulaire » qui concerne des vaches en très bon état, voire grasses, dont l’appétit a fortement baissé avant le vêlage.

Lutter contre la fièvre de lait avec Calform Plus® de Bayer®

La fièvre de lait se caractérise par une diminution du taux de calcium dans le sang (d’où le terme « hypocalcémie »). Elle souvent accompagnée d’une diminution de la concentration sanguine en phosphore et/ou en magnésium et d’une augmentation du pH urinaire.

> La calcémie moyenne d’un bovin est de 80 à 100 mg/L. On considère qu’il y a hypocalcémie si la valeur descend sous les 70 mg/L.

Attention ! Une vache qui reste couchée deux jours après le vêlage peut aussi souffrir de carences alimentaires, d’une métrite, d’une mammite toxinogène, de blessures au moment du vêlage (écrasement du nerf sciatique, fractures, hémorragie…) ou de troubles métaboliques autres qu’une fièvre de lait (acidose aiguë…).

> Un diagnostic précis est indispensable, car une injection de calcium à une vache qui n’est pas en hypocalcémie peut être mortelle.

La fièvre de lait peut entraîner de nombreuses complications : traumatismes (dus à une chute), fausse-déglutition, prolapsus utérin, acétonémie, mammite, rétention placentaire, endométrite, déplacement de la caillette, troubles de la fertilité (kystes ovariens…), diminution de la production de lait.

Informations complémentaires Calform® Plus

Conseils Mode d’emploi : 4 flacons à distribuer la veille du vêlage, au vêlage, 12 et 24 h après vêlage.
conditionnement Flacons de 350 ml

Information complémentaire

Poids 1.6 kg

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.